Squats Curry Vavart : quand des espaces désaffectés deviennent des espaces de création artistique

Vincent Prieur, cofondateur de Curry Vavart

Vincent Prieur, cofondateur de Curry Vavart

Vincent Prieur, l’un des cofondateurs du collectif Curry Vavart, revient sur sa dizaine d’années d’expériences à organiser et développer des espaces de vie, de création et d’activités partagés avec les membres du collectif Curry Vavart.
Son témoignage est riche et permet de découvrir à travers l’histoire de ce collectif, les enjeux en lien avec les squats et plus spécifiquement avec les squats artistiques à Paris en termes d’espace, de juridiction et de politique; de comprendre aussi les intérêts et les divergences ou convergences pour chacun des acteurs et d’appréhender l’importance de l’instauration de relations de confiance; d’identifier certains points clés des processus de négociations; de se familiariser avec l’organisation et le fonctionnement des squats gérés par le collectif. Ce témoignage met aussi en lumière la richesse et les enseignements que peuvent apporter une telle expérience.

Bonne écoute…

 

Et afin de vous donner un aperçu visuel de ce projet, voici quelques photographies prises au Shakirail, squat artistique situé au 72 rue Riquet à Paris, dans le 18 ème arrondissement.

 

Pour en savoir plus : http://www.curry-vavart.com

3 commentaires

  1. Jérémy a écrit :

    Salut Laurence,

    Chouette d’entendre parler du Shakirail sur ton site… Tu connais peut-être Louis ? C’est un pote provençal qui est embarqué dans l’aventure Curry Vavart depuis un bout de temps maintenant !

    En tout cas, chapeau bas aux copains du Shakirail : c’est classe, bien entretenu et hospitalier (ah, les coups de fil de dernière minute pour trouver un lit pour la nuit…) !

Laisser un commentaire


*

Affichez les boutons de partage
Cachez les boutons de partage